Vous êtes ici : Accueil / En coulisses

Le jargon des bibliothécaires

Comme dans tous les corps de métiers, les bibliothécaires ont leur jargon, que l'on pourrait appeler le "bibliothécais". Alors, juste pour le plaisir, on vous explique le nôtre...

 

Le désherbageNatalie Barletta.jpg

Non ce n'est pas ce que font les bibliothécaires le dimanche dans leur jardin ! Le désherbage en bibliothèque signifie retirer les livres qui n'ont plus leur place dans les collections afin de faire de la place à des nouveaux. Généralement, ils sont retirés parce qu'ils sont abîmés, désuets ou que vous ne les empruntez plus. C'est l'histoire de la vie !

 

 

 

Dewey

2017 11 07 150 px.jpgCe bibliothécaire américain de la fin du XVIIIème (Melvil de son prénom) est le saint père de la classification en bibliothèque (les hommes bibliothécaires ne sont en effet pas un mythe, vous pouvez même vérifier à Lesquin, Templemars et Vendeville si vous ne nous croyez pas) En effet, les chiffres que vous pouvez trouver sur le dos de certains livres ne sont pas le fruit d'un lancer de dé pendant les soirées jeux, mais ils sont issus de la Classification Décimale de Dewey (CDD pour les intimes), chaque chiffre correspondant à un sujet dans une discipline. Par exemple toutes les informations sur la cuisine se trouveront à 641 "Conservation des aliments, préparations culinaires". Pour briller en société, parlez de "la dewey" et prononcez "dis ouais" !

Cette classification, un peu complexe, permet cependant quelques libertés et vous pourrez éventuellement constater des différentes entre les médiathèques du Mélantois. Par exemple, la bibliothèque de Seclin a refondé la cote 780, qui traite de la musique. L'explication ? la musique est son pôle d'excellence et l'équipe a voulu la clarifier. En bibliothécais, ça s'appelle une "cote validée".

 

 

 

Lumières sur la bibliothèque

  Premiers travaux

Lumières sur la bibliothèque 1 325 PX.jpg

Il y a quelques mois, le service agenda 21 de la ville de Seclin lançait un challenge aux agents de la ville pour "inventer" des projets pour faire avancer l'agenda 21. L'équipe de la bibliothèque a alors présenté deux projets qui ont tous les deux été acceptés. En voici le premier volet avec le changement de l'éclairage et des plafonds les plus bas. 

 

L'idée est de remplacer les grilles sombres par des plaques blanches qui reflèteront mieux la lumière et d'en profiter pour changer l'éclairage, qui en a bien besoin car le réseau électrique est défaillant.

 

Ceux d'entre vous qui sont venus à la bibliothèque pour emprunter des BD adultes ou des DVD auront donc constaté que le plafond était en travaux. C'est que nos collègues du Centre technique Municipal  ont travaillé "en coulisses" le matin, c'est-à-dire quand la bibliothèque est fermée au public.

 

Lumières sur la bibliothèque 2 325 px.jpg

Des conditions de travail pas très simples, puisqu'elles les obligeaient à tout ranger tous les midis, mais ils s'y sont pliés avec bonne humeur et conscience professionnelle pour que tous les espaces restent accessibles au public en toute sécurité. Nous les en remercions chaleureusement !

 

 Le résultat nous surprend tous les jours, tant la pièce est beaucoup plus claire que sa voisine (celle où se trouvent les CD). Nous continuerons donc, dans l'espoir que ces pièces seront plus confortables et que nous devrons avoir recours à l'éclairage électrique moins souvent qu'au paravant.

 

À suivre !

À vos aiguilles !

La médiathèque fête (bientôt) ses 10 ans !

L’équipe de la médiathèque vous invite, jeunes et moins jeunes, avertis ou débutants, tricotineurs(ses), crocheteurs(ses), pomponeurs(ses) ou tricoteurs(ses) autour des pelotes de laine afin d’égayer la médiathèque.

 

A vos aiguilles 1 250 px.jpg Comment participer ? C’est simple !

Soit vous déposez vos pelotes (celles qui restent de la layette tricotée au petit dernier ou de l’écharpe jamais terminée…) à l’accueil de la médiathèque

 

Soit vous tricotez, brodez ou crochetez des carrés de 10*10 cm ou vous réalisez des fleurs, des pompons… Une fois assemblés ils serviront à habiller le mobilier de la médiathèque.

 

Que vous soyez débutant, amateur ou confirmé, le principe est de tricoter ensemble. Tricot, tricotin, crochet ou pompon, tout le monde peut participer !

A vos aiguilles 2 250 px.jpg

 

Venez à la médiathèque tricoter avec le matériel mis à disposition chaque samedi à partir de 14h ou si vous ne pouvez pas vous déplacer ou vous n’êtes pas disponible le samedi,  vous pouvez quand même faire partie de ce projet collectif en tricotant chez vous

 

 

Ça vous dit ? Alors à vos aiguilles, prêts, partez !

 

Pour plus de renseignements : médiathèque de Lezennes (0320 05 14 46 - mediatheque@lezennes.com)

Le récolement

« Bip ! bip ! » C’est le refrain des bibliothécaires du Mélantois en ce calme début de vacances d’été. Lors des horaires de fermeture au public, l’équipe s’attelle à une activité répondant au nom jargonneux de « récolement ». Une adhérente y a même été conviée. Nous avons recueilli ses impressions à elle ainsi qu’à d’autres individus candides en la matière.

 

Récolement2 250px.jpgLe récolement, kézako ?

Pour les personnes interrogées, ce serait l’action de « recoller les vieux livres qui partent en miettes ». Là où elles ont raison, c’est que la réparation des documents endommagés fait en effet partie du métier. Mais c’est autre chose que désigne ce terme : un récolement est en réalité un inventaire. Pas comme celui que l’on fait dans sa garde-robe à chaque nouvelle  saison. Ce n’est pas nocturne (grand bien nous fasse !), comme dans les magasins.  Cela ne se fait pas non plus dans des archives, des cartons ou dans l’ombre derrière une porte privée 'réservé au personnel' comme on nous l’a soufflé, mais bien à même les rayons.

 

Levons le voile : un inventaire consiste à contrôler la présence effective des documents. Une étagère garnie, une liste sur ordinateur, une scanette et deux cerveaux qui fonctionnent constituent le seul matériel requis. L’un scanne les code-barres, l’autre a les yeux rivés sur l’écran pour voir si ces derniers s’enregistrent bien. Le premier doit parfois se contorsionner pour les atteindre et le second doit faire preuve d’une certaine concentration. Pas toujours évident au bout de deux heures de travail…

 

Piquant, le récolement ?Inventaire temp 250 px.jpg

L’équipe a connu bien pire : avant la réinformatisation, il fallait fermer la bibliothèque ou bien l’inventaire durait jusqu’à un mois. Chaque code-barres était lu à voix haute et les listes cochées manuellement : c’est dire si le fou-rire finissait par gagner les esprits fatigués et échauffés des bibliothécaires à force de mélanger lettres et chiffres …

 

Alors à quelle fin, ce récolement ? Pour « voir s’il n’y a pas de vols », mais pas que : cela sert surtout à mettre à jour le catalogue de façon à éviter que l’on cherche un document indiqué « en rayon » qui serait en réalité manquant. Comme notre invitée l’a dit, « heureusement qu’on ne fait pas ça tous les jours ! ». Ayant pris conscience de la proximité du métier avec l’ordinateur, elle a aujourd’hui bien perçu que la modernité était au service du rendement. Pas de relâche pour nos muscles, mais un soulagement pour nos neurones !

Nos remerciements à B.S.

 

L'équipe d'Houplin-Ancoisne

Si nous étions ... :

Une qualité, ce serait la patience

Un défaut, ce serait la gourmandise (mais ne le dites pas !)

Une fleur, ce serait un coquelicot

Un animal, ce serait un chat noir et un sanglier

Une couleur, ce serait orange et mauve

Un moment de la journée, ce serait le goûter (voir le défaut !)

Un loisir, ce serait la comédie

Un super pouvoir, ce serait l'ubiquité (surtout à partir de bientôt !)

Un héros de BD, ce serait Astérix et Obélix (nos menhirs à nous, ce sont les cartons de livres !)

L'équipe de Lezennes

4 femmes composent notre équipe

Deux d'entre nous carburent au café et la troisième oscille entre thé, cappuccino et café et la quatrième, à l’eau.

Toutes les 4 sont cinéphiles mais une seule est une Bondette Girl !!!

Deux mangent des pâtes et pizzas tous les mardis.

Deux sont aussi vieilles que la médiathèque municipale car elles y travaillent depuis son ouverture ; c'est-à-dire depuis 10 ans maintenant.

Deux lisent plutôt des romans adultes, une oscille entre les romans ados et adultes et la dernière tous les mangas qu'elle peut trouver !

L'une d'entre nous est un globe-trotteur, elle a déjà visité 20 pays et le 21ème est pour bientôt !

Toutes sont mamans sauf une, et dans les enfants, les filles sont plus représentées que les garçons. Eh oui !

Trois d'entre elles mangent japonais dès qu'elles le peuvent, Miam ;-)

Dans l'équipe, deux font du sport à la semaine....avec les enfants, une autre court le week-end et la dernière fait du cabaret tous les jeudis. Si, Si !

L'une de nous a deux tatouages ayant pour motifs des symboles égyptiens

Nous avons toutes un compte sur Libfly et à nous 4, nous totalisons plus de 450 critiques.

L'une d'entre nous entend un air, un mot et hop, elle se met à chanter ;-) !

Une seule a étudié pour travailler en bibliothèque, les trois autres viennent de filières différentes, mais toutes se plaisent beaucoup dans ce qu'elles font !

Trois d’entre nous viennent travailler à pied à la médiathèque, 5 à 10 minutes de trajet, la quatrième a, elle, quelques minutes à faire en voiture ! 

 

 

L'équipe de Seclin

Dans notre équipe, il y a 7 femmes et pas de représentant du sexe masculin, si ce n'est Raymond, le petit hérisson.

La moyenne d'âge est de 39 ans (et presque toutes nos dents)

Chacune vient d'une branche différente : comptabilité, tourisme, communication, enseignement, mais toutes admettent que les bibliothèques, c'est vachement plus sympa comme travail.

Il y en a une qui connaît tout sur les vampires, en particulier les histoires d'amour entre les humains et les vampires.

L'une de nous a appris 6 langues. Les autres baragouinent en anglais.

Il y en a une qui teste des recettes de gâteaux sur ses collègues. Dur ...

D'ailleurs, l'une de nous nourrissait les estomacs avant de nourrir les cerveaux. Elle vendait des petits pains au chocolat, la-la-la-laaa.

Il y en a 3 qui vont à la piscine au moins une fois par semaine, une qui est inscrite en salle de sport, une qui prend souvent le vélo de service et une qui met toujours des baskets sans jamais -au grand jamais- aller courir.

Dans notre équipe, il y en a une qui casse tout, une qui oublie tout, une qui ment sur son âge.

L'une d'entre nous est multi-grand-mère. 5 sont mamans et les 2 autres aiment bien les enfants quand même...

Toutes les couleurs de cheveux sont représentées, si toutefois l'une de nous décide d'être blonde.

Il y en a 4 qui se débrouillent en communication gestuelle (rien d'inavouable)

Il y en a 5 qui ont un compte Facebook professionnel, toutes ont un compte sur Libfly.

4 d'entre nous ont une addiction aux séries télévisées sans être des Desparates Housewives?

À nous toutes, nous lisons environ 800 livres par an, mais pas sur notre lieu de travail, et non ! Un mythe s'effondre ...

L'équipe de Templemars

Notre médiathèque est la plus jeune du réseau, mais elle est la « descendante » de la bibliothèque municipale créée il y plus de 20 ans par une des bénévoles...

Notre médiathèque est la seule du réseau à compter des hommes dans son équipe : 3 !

En plus des hommes, nous avons aussi 9 femmes!

Tous sont bénévoles, sauf la bibliothécaire !

4 sont dans la vie active et 7 sont retraités (mais actifs quand même!!)

2 sont gourmandes et planquent des provisions un peu partout...

1 est bavard (TRES)

1 tape plus vite que son ombre (au clavier!)

1 dingue de BD...

2 nanas bio et écolos...

4 qui cultivent un potager (avec plus ou moins de sérieux!!)

Nous avons des sportifs (1 cavalière, 1 danseuse et 2 qui font du badminton)

 

En tout, nous sommes 12, heureux de travailler ensemble dans une ambiance sympa!

L'équipe de Vendeville

La Bibliothèque de Vendeville est la « lilliputienne » du Réseau du Mélantois : environ 100m² et tous les murs sont occupés par des livres du sol au plafond.

 

 Il s’agit d’un « one-woman-show » avec vedette américaine : la « cheftaine » assistée par une équipe de bénévoles de tout « genre » et de tous âges, heureux de participer aux tâches multiples et variées, en fonction de leurs intérêts et de leurs disponibilités ; certains sont là depuis longtemps, d’autres viennent juste d’arriver.

 

 A partir de septembre, l’équipe s’agrandit ! On attend des petits nouveaux : et même que peut-être il y aura des hommes…

 

 Les réunions bisannuelles se déroulent dans la bonne humeur et se terminent par l’échange de recettes culinaires, hobby de la bibliothécaire… il est d’ailleurs de bon ton de ramener quelques échantillons à cette occasion.

 

 Deux comités de lecture sont organisés par an. Les « devoirs » sont distribués à l’équipe, avec fiche de lecture à rendre… Attention, là ça devient sérieux ! Mais le jour du comité, quand nos adhérents viennent découvrir nos lectures : qu’est-ce qu’on rigole…

Lezennes

Équipe Lezennes 150 px.jpg

Les reconnaissez-vous ?

Seclin

IMG_6024.JPG

Celles-ci ont beau être aux couleurs du Mélantois, elles sont toutes de Seclin !